Retour Accueil / Actualités / LA UNE / Actualités / 2013 / Activation du PC fixe de la préfecture : assistance à naufragés

Activation du PC fixe de la préfecture : assistance à naufragés

Activation du PC fixe de la préfecture : assistance à naufragés

Le 7 août 2012 aux environs de 01h00 locales, deux bateaux en partance d’Anguilla prennent la mer pour se rendre à Saint-Martin. A leur bord, deux équipages composés de personnes ayant participées aux festivités locales d’August Monday. La météo est moyenne, les vents sont modérés et la mer agitée. A mi chemin, l’un des deux bateaux plus fragile prend l’eau et coule. A son bord six personnes de nationalité française. Le second bateau vient aussitôt porter assistance aux rescapés, mais ne peut secourir que les deux femmes qu’il ramène à Saint-Martin avant de reprendre la mer pour assister les secours. Dans un même temps il donne l’alerte au CROSS AG qui déclenche la procédure d’alerte et d’intervention.

Dès la permanence alertée, celle-ci informe le Préfet délégué qui met aussitôt en place une cellule de crise à la préfecture. L’hélicoptère Dragon de la sécurité civile, la SNSMSociété nationale de sauvetage en mer hollandaise et la brigade nautique de la gendarmerie sont immédiatement engagés. Tous les moyens de recherche nautiques locaux sont envisagés pour compléter le dispositif. Une coordination entre les services est organisée et la liaison avec le centre opérationnel de gestion interministériel de crise à Paris est activée.

A 07h04, l’hélicoptère Dragon repère les 4 autres personnes et, avec l’assistance d’un plongeur de la gendarmerie à bord, hélitreuille les rescapés. Ceux-ci sont acheminés vers l’aéroport de Grand Case et récupérés par le SDISService départemental d'incendie et de secours dans l’attente de l’arrivée du SMURService médical d'urgence et de réanimation. Les rescapés sont choqués et en hypothermie, mais leur pronostic vital n’est pas engagé.

La procédure judiciaire se met en place pour déterminer l'origine de l'accident.