Retour Accueil / Salle de presse / Communiqué de presse / COVID-19 / INSTAURATION D’UN COUVRE FEU SUR LE TERRITOIRE DE SAINT MARTIN

COVID-19 / INSTAURATION D’UN COUVRE FEU SUR LE TERRITOIRE DE SAINT MARTIN

La Préfecture de Saint-Barthélemy et de Saint-Martin informe la population de la mise en place de mesures complémentaires de lutte contre l’épidémie decovid-19 sur le territoire de Saint-Martin.

La Préfecture de Saint-Barthélemy et de Saint-Martin informe la population de la mise en place de mesures complémentaires de lutte contre l’épidémie decovid-19 sur le territoire de Saint-Martin.

Les dernières données de Santé publique France font état d’une très forte augmentation du nombre de cas positifs au covid (122 au cours de la semainedu 17 au 23 mai). Par ailleurs, 8 patients sont hospitalisés à l’hôpital Louis Constant Fleming et 2 personnes sont décédées du covid hier.La situation s’aggravant depuis désormais plusieurs semaines, le Préfet de Saint-Barthélemy et de Saint-Martin a décidé de l’instauration de mesurescomplémentaires pour freiner la propagation du virus sur notre île.Ainsi, à compter du dimanche 30 mai et jusqu’au mardi 8 juin, un couvre feu sera mis en place sur le territoire de 20 h à 6 h afin de limiter lesdéplacements et les rassemblements qui augmentent les risques de contamination.Les déplacements seront interdits de 20h à 6h, sauf motif impérieux[1]. Les personnes devant se déplacer sur ces créneaux horaires devront se munird’une attestation dérogatoire et de justificatifs permettant de justifier de sa situation. Cette attestation est disponible sur le site de la Préfecture www.saint-barth-saint-martin.gouv.fr . Pour les déplacements professionnels une attestation est à faire signer par l’employeur ; elle sera valide pour l’ensemble de lapériode de couvre-feu.La Préfecture rappelle que l’ouverture du territoire à la métropole et la levée des motifs impérieux pour les déplacements aériens prévue le 9 juin ne seradéfinitive que si la situation sanitaire de Saint-Martin s’améliore. Le risque que comporte une ouverture précipitée ne pourrait être supporté par le systèmede santé local, déjà mis à mal par l’augmentation des cas.Le Préfet rappelle à tous que la vaccinationSeule une mobilisation de masse permettra d’atteindre l’immunité collective sur le territoire, la population est donc invitée à participerlargement à cette campagne de vaccination.

Les dernières données de Santé publique France font état d’une très forte augmentation du nombre de cas positifs au covid (122 au cours de la semainedu 17 au 23 mai). Par ailleurs, 8 patients sont hospitalisés à l’hôpital Louis Constant Fleming et 2 personnes sont décédées du covid hier.La situation s’aggravant depuis désormais plusieurs semaines, le Préfet de Saint-Barthélemy et de Saint-Martin a décidé de l’instauration de mesurescomplémentaires pour freiner la propagation du virus sur notre île.Ainsi, à compter du dimanche 30 mai et jusqu’au mardi 8 juin, un couvre feu sera mis en place sur le territoire de 20 h à 6 h afin de limiter lesdéplacements et les rassemblements qui augmentent les risques de contamination.Les déplacements seront interdits de 20h à 6h, sauf motif impérieux[1]. Les personnes devant se déplacer sur ces créneaux horaires devront se munir
d’une attestation dérogatoire et de justificatifs permettant de justifier de sa situation. Cette attestation est disponible sur le site de la Préfecture www.saint-barth-saint-martin.gouv.fr . Pour les déplacements professionnels une attestation est à faire signer par l’employeur ; elle sera valide pour l’ensemble de la
période de couvre-feu.La Préfecture rappelle que l’ouverture du territoire à la métropole et la levée des motifs impérieux pour les déplacements aériens prévue le 9 juin ne seradéfinitive que si la situation sanitaire de Saint-Martin s’améliore. Le risque que comporte une ouverture précipitée ne pourrait être supporté par le systèmede santé local, déjà mis à mal par l’augmentation des cas.Le Préfet rappelle à tous que la vaccinationSeule une mobilisation de masse permettra d’atteindre l’immunité collective sur le territoire, la population est donc invitée à participerlargement à cette campagne de vaccination.

------------

[1]Sauf les déplacements professionnels, de santé, familiaux impérieux, assistance aux personnes vulnérables ou précaires, garde d’enfants, des personnes en situation

de handicap et de leur accompagnant, des missions d’intérêts général sur demande de l’autorité administrative, liés à des transferts ou transits d’aéroport, ou pour les

besoins des animaux de compagnie.